Type
Article
Title
Le déficit italien entre deux pactes
In
Lettre de l'OFCE
Author(s)
VERONI Paola - Observatoire français des conjonctures économiques (Author)
Editor
FR : Presses de Sciences Po
Number
226
Pages
1 - 4 p.
ISSN
16399129
Abstract
FR
La signature du « Pacte pour l’Italie » entre le gouvernement Berlusconi et les partenaires sociaux en juillet 2002 se voulait une confirmation partielle des engagements de la campagne électorale et une première mise en oeuvre des réformes annoncées en septembre 2001 ; mais celles-ci n’étaient pas financées par la loi de Finances pour 2002. Ce pacte était fondé sur un cadre de programmation déjà obsolète. Il tablait en effet sur une croissance du PIB de 1,3 % en 2002, que le gouvernement a déjà révisé à la baisse, à 0,6 %. La réalisation du programme électoral l’oblige à des choix de dépenses et de recettes qui rendent inatteignable l’objectif de déficit. Face à la dégradation du déficit au premier semestre 2002, l’Italie a adopté une position ambiguë, maintenant l’objectif d’équilibre budgétaire en 2006, tout en se montrant prête à seconder les grands partenaires européens dans la redéfinition des règles du Pacte de stabilité (...).

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT