Type
Working paper
Titre
L'assainissement budgétaire au Danemark entre entre 1983 et 1986 : l'anti-mythe
Dans
Documents de travail de l'OFCE
Collection
Documents de travail de l'OFCE : N° 98-02
Résumé
FR
Depuis le début des années quatre-vingt-dix, et la grave crise économique qui a frappé les économies européennes, l'aggravation des déficits et des dettes publics a jeté le trouble sur l'incidence et les fondements mêmes des politiques budgétaires actives menées par les gouvernements. D'une part, la hausse des déficits publics a pu être perçue par certains comme la cause essentielle de la hausse des taux d'intérêt, par le truchement de l'effet d'éviction. D'autre part, l'utilité et l'efficacité même de la politique budgétaire ont été remises en question. Cette seconde attitude a été renforcée par les conclusions d’un article de Giavazzi et Pagano (G&P) publié en 1990, référence inévitable des articles concernant ce qu’il est maintenant convenu d’appeler les « contractions budgétaires expansionnistes ». L’intérêt de ces économistes pour le Danemark était dû alors à la simultanéité remarquable de trois phénomènes entre 1982 et 1986 : une reprise économique forte, une rigueur budgétaire brutale (graphique 1), et la chute vertigineuse du taux d’épargne des ménages (graphique 2)...

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT