Type
Article
Titre
Réformes publiques et autonomie des groupes professionnels : le jeu des segments
Auteur(s)
HENAUT Leonie - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
POULARD Frédéric - Université de Lille, Sciences et Technologies (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
59
Numéro
2
Pages
259 - 284 p.
ISSN
00352969
DOI
10.3917/rfs.592.0259
Mots clés
Profession, State, Segmentation, Interest group, Reform, State civil service, Groupe professionnel, Groupe d'intérêt, Réforme, Segmentation, État, Fonction publique
Résumé
FR | EN
Fondé sur une étude sociohistorique des conservateurs de musées en France depuis 1945, cet article montre que l’autonomie d’un groupe professionnel ne se négocie pas seulement dans un face-à-face entre ses représentants et l’État, mais tient aussi à ce qui se passe au sein du groupe, entre les segments qui le composent et s’opposent. Loin d’affaiblir leur capacité d’action collective, la lutte entre les conservateurs territoriaux et ceux du corps d’État vient infléchir, au tournant des années 1990, le cours des décisions publiques concernant le groupe dans le sens d’une unification des statuts et d’un accroissement des prérogatives. Les processus par lesquels opère ce jeu des segments sont d’ordre symbolique, au sens de l’interactionnisme. Tout en contribuant aux travaux récents sur les relations entre professionnels et réformes des services publics, cet article amène à reconsidérer l’antinomie classique entre unité et diversité des groupes professionnels.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT