Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Un effet de campagne : le déclin de l’opposition des français au nucléaire en 2011-2012

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Un effet de campagne : le déclin de l’opposition des français au nucléaire en 2011-2012
 
Auteur(s):   Brouard, Sylvain (Auteur)
Gougou, Florent - Centre d'études européennes de Sciences Po (Auteur)
Guinaudeau, Isabelle - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires (Auteur)
Persico, Simon (PhD) - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
 
In:   Revue française de science politique
 
Date de publication:   2013-12
 
Éditeur:   FRANCE  :  Presses de Sciences Po
 
Volume:   63
 
Numéro:   6
 
Pages:   1051-1079  p.
 
ISSN:   00352950
 
DOI:   10.3917/rfsp.636.1051
 
Résumé:   [fr] Cet article éclaire un effet paradoxal de la campagne présidentielle française de 2012 : la résurgence des opinions favorables à la production d’électricité nucléaire en France, un an seulement après l’accident de Fukushima. Notre analyse des données d’enquête par sondage, de la couverture médiatique des questions relatives à l’énergie nucléaire, ainsi que des programmes et discours partisans montre tant au niveau macroscopique qu’individuel que le recul de l’opposition au nucléaire répond à une forte médiatisation de la question, à la politisation inédite de l’enjeu et à son recadrage en termes économiques par la droite gouvernementale et les groupes d’intérêt pro-nucléaires. Au-delà du cas d’étude, nos résultats permettent de tirer plusieurs conclusions relatives aux effets de campagne, aux relations entre positionnement et proximité partisane, ainsi qu’à l’impact des médias sur la compétition politique.

[en] This article analyses a paradoxical effect of the 2012 presidential campaign: the rise of public support for nuclear energy production less than a year after the Fukushima disaster. Based on analyses of survey data, media coverage and party manifestos, this article shows at the macro and micro-level that the rise of public support was a result of extensive mediatisation of the nuclear issue, its unprecedented politicisation by the political parties, and its reframing by the mainstream conservative UMP and the pro-nuclear interest groups in terms of economic efficiency rather than risks. These results allow us to draw several conclusions regarding campaign effects, connections between individual positions and party identification, and media impact on political competition.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2013-brouard-gougou-guinaudeau-persico-un-effet-de-campagne-le-declin-de-l-opposition.pdf 0,62 MB
 

Résolveur de liens