Type
Article
Titre
Pouvoir, modernité et monopole masculin de la politique : le cas français
Dans
Nouvelles questions féministes
Éditeur
CH : Editions Antipodes
Volume
13
Numéro
1
Pages
39 - 61 p.
ISSN
02484951
Résumé
FR | EN
La France reste un pays où le monopole masculin de la politique est à peine entamé, se situant ainsi en dehors d'une certaine modernité démocratique. Qu'on évoque Charles de Gaulle ou François Mitterrand, on a affaire à des hommes politiques qui ont exercé le pouvoir sur un mode tutélaire : en dépit de leur prétention à la modernité (entendue comme indicateur de « rupture »), ces hommes sont tous deux des incarnations du « pater familias » en politique, avec toute la connotation autoritaire et passéiste que cette figure du Code Napoléon peut évoquer. Un patriarcat qui laisse peu de place à la véritable démocratie dans laquelle se situent les aspirations « légitimes » des femmes à exercer le pouvoir en cette fin de XXe siècle.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT