Type
Article
Titre
Captation, appariement, réseau : une logique professionnelle d'organisation des soins
Dans
Sociologie du travail
Éditeur
FR : Le Seuil
Volume
52
Numéro
4
Pages
441 - 460 p.
ISSN
00380296
DOI
10.1016/j.soctra.2010.09.001
Mots clés
Coopération, Organisation, Appariement, Conflit, Réseau, Santé, Sociologie des professions, Sociologie des organisations, Sociologie de la santé
Résumé
FR | EN
Comme dans toute activité collective, la coopération en médecine constitue un problème central, autant pour les acteurs concernés que pour le sociologue qui l’étudie. Or, les travaux classiques de sociologie de la santé et de la médecine n’aident guère à penser ce problème. Réfutant l’idée selon laquelle les relations entre acteurs seraient déterminées par l’appartenance à des configurations institutionnelles telles que le segment professionnel ou la spécialité, le cadre d’analyse que nous proposons cherche également à aller au-delà de la seule description de phénomènes présentés comme strictement contingents. Pour comprendre efficacement les phénomènes de coopération et de conflit, nous soutenons ainsi qu’il est possible et heuristique de distinguer les professionnels en fonction de leur positionnement sur la chaîne thérapeutique et de leur mode d’engagement dans la stratégie de soins. En particulier, la coopération se fonde sur l’appariement entre un professionnel dit « captant », qui considère devoir assurer le suivi du patient tout au long des étapes qui scandent la curation, et d’autres professionnels qui conçoivent leur intervention comme ponctuelle et limitée à une étape de la trajectoire thérapeutique.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT