Coauthor
  • WOLL Cornelia (4)
  • ROZENBERG Olivier (3)
  • BRIDGES Brian (2)
  • YANG Lihua (2)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (20)
  • Article (18)
  • Book (5)
  • Web site contribution (5)
  • Show more
3
views

0
downloads
The recent obstacles to European integration have relaunched a debate that makes ethics and transparency core parts of the European agenda. This hints at the possibility of a more demanding regulation of lobbyists and, in broader terms, of all parties involved in the European Governance. The dynamics currently at work testify to growing receptiveness of EU officials to the claims of the Alter-EU movement; to the power struggles between representation models; and to the existence of more or less open, virtuous and/or citizen-controlled conceptions of public action that reflect differentiated national traditions and practices (...).

in La France en mutation 1980-2005 Publication date 2006
BALME Richard
1
views

0
downloads

Cette recherche explore les dynamiques et les impacts des transferts de concepts de développement urbain durable (DUD) de l’Europe vers la Chine. Ce sujet a suscité de plus en plus d’intérêt, suite à l’apparition de partenariats internationaux pour le développement d’éco-villes et de méthodes pour améliorer la qualité de vie des villes existantes. Cette étude explore en particulier une initiative de coopération internationale qui a concerné la ville de Yangzhou dans les années 2000. Cette initiative visait à promouvoir le transfert du concept de « rénovation urbaine douce », développé à Berlin au début des années 1980, afin d’encourager la conservation des quartiers traditionnels de Yangzhou. Partant des questions de recherche vouées à savoir si un modèle développé dans un contexte spécifique peut être mis en œuvre dans un autre, et la contribution de la coopération internationale dans ce processus, cette étude analyse le transfert de la rénovation urbaine douce à Yangzhou. Elle utilise un cadre de recherche qui met l’accent à la fois sur les résultats du transfert et sur le processus qui a amené à ces résultats. En se basant sur l’analyse de documents officiels, sur l’examen de la littérature et sur plusieurs entretiens, cette étude révèle que la coopération internationale peut contribuer de manière importante aux transferts de modèles de DUD. Elle révèle également que le succès de ces initiatives dépend beaucoup des capacités locales à importer les modèles étrangers. En particulier, elle montre que à Yangzhou ces capacités sont limitées. Ces limites sont surtout attribuées à la volonté politique des principaux décideurs locaux et à la structure institutionnelle du gouvernement local, qui fait prévaloir l’informalité et les décisions hiérarchiques sur l’application des règles formelles.

Analyzing civil societies in the aftermath of 1990 in Eastern Europe leads to a paradox: although democracies there seem to be well embedded in different polities, a lot of authors mention the weakness of their civil societies. Hence the concern about the causal link between both terms (democracy and civil society), and the reasons which can explain this paradox. How is it possible to consider the disconnection of both terms ? Indeed, in western literature, democratic order is deeply connected to civil society, and several philosophical and sociological studies are based on such an assumption. Nevertheless, in Eastern Europe, a lot of arguments have been raised since 1990 explaining the lack of civic commitment either by asserting the lack of civil society under the communist regimes or by questioning the true impact it had before 1989 when it existed. The article questions the possible new concept of democracy in Eastern Europe that seems to be not necessarily connected to the modernization process, which the democratic order – following the western literature - is supposed to be the best support of.

in The Transition of the Public Sector: East Asia and the European Union Compared Publication date 2007
BALME Richard
1
views

0
downloads

in Politique européenne Publication date 2016-03
33
views

0
downloads
Quels sont les éléments qui fondent la spécificité et la singularité de l’intégration européenne ? Son expérience éclaire-t-elle les dynamiques régionales observables ailleurs, et jusqu’à quel point ? Pour les appréhender en se gardant des contre-sens, les processus de régionalisation doivent être contextualisés, c’est-à-dire analysés en intégrant les dimensions spatiales, temporelles et culturelles qui façonnent les intérêts politiques, les significations et les types d’investissement dont ils sont le support. Les pages qui suivent tentent de préciser les implications de cet argument, en s’inscrivant dans la perspective formalisée par le courant de l’analyse contextuelle, tel qu’il a été développé en particulier par Charles Tilly et Robert Goodin. Si la régionalisation prend des formes aussi inégales, c’est que sa mise en forme est dépendante des circonstances. Quels sont ces effets contextuels et comment s’exercent-ils ? C’est ce que nous tentons de clarifier à partir du cas européen, qui est celui ou les dynamiques de l’intégration ont été jusqu’ici les plus significatives, pour en souligner la singularité et en discuter la portée. Ce sont les propriétés de situation et de temporalité qui expliquent, dans cette perspective, le caractère unique de l’intégration régionale en Europe.

in Regulation & Governance Sous la direction de XUE Lan, BALME Richard Publication date 2012
11
views

0
downloads

21
views

0
downloads
1er paragraphe : L’environnement figure parmi les domaines où la politique de l’administration de Donald Trump s’est montrée particulièrement active. Le monde entier a pu le constater avec le retrait spectaculaire des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat annoncé le 1er juin 2017. Le front intérieur n’est pas en reste cependant. Dès les premiers jours de son entrée en fonction en janvier 2017, la nouvelle administration effaçait purement et simplement la page dédiée au changement climatique du site web de la maison blanche, pour la remplacer par un « Plan Energie pour l’Amérique d’abord ». Elle autorisait aussitôt la construction de la phase finale du Keystone Pipeline reliant les forages de l’ouest canadien aux raffineries de l’Illinois et du Texas, précédemment suspendue par l’administration Obama. L’Agence de Protection de l’Environnement (EPA) annonçait également le retrait du Plan pour l’Energie Propre (Clean Power Plan) élaboré en 2015 pour limiter les émissions de gaz à effet de serre dans la production d’électricité, et le « retour du charbon ». Elle a depuis considérablement étendu et assoupli les autorisations de forage d’hydrocarbures, notamment de gaz de schiste.

in Shen zhou jiao liu (Chinese Cross Currents) Publication date 2005-04
BALME Richard
1
views

0
downloads

6
views

0
downloads
The European Union and its member states largely refer to human rights as the foundation of the core values orienting domestic and external policies of the EU. Human rights violations in third countries are therefore seen as a key element of diplomatic and strategic engagement of the EU in world affairs, rising high expectations towards her influence. Analyzing relations with China since 1989 nevertheless raise doubts on the effectiveness of both hard and soft European power to directly transform the human rights situation in that case. With the growing importance of China as a global player, these relations have gradually evolved from unilateral pressure to the accepted coexistence of two adjacent normative systems, allowing for non confrontational dialogue and gradual change, but at the cost of accepting a slow pace of transformation of human rights situation in China. This situation involves a tension between the practice of European Union diplomacy and its proclaimed values, as well as between the reality of human rights promotion in China and its understanding by European public opinion. This chapter explores the contours and implications of this situation.

Next