Type
Article
Titre
Tocqueville et le problème du pouvoir exécutif en 1848
Dans
Revue française de science politique
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
41
Numéro
6
Pages
739 - 755 p.
ISSN
00352950
DOI
10.3406/rfsp.1991.394599
Mots clés
Tocqueville, réflexion politique et historique, position républicaine
Résumé
FR
Cantonné dans un rôle oppositionnel sous la monarchie de Juillet, Tocqueville trouve dans la période 1848-1851 l'occasion de soumettre à l'application sa réflexion politique et historique. Membre de la commission de Constitution, il exerce plus d'influence qu'on ne l'a généralement dit, et si les modalités qu'il propose sont tributaires des circonstances, elles s'éclairent également par l'analyse du théoricien. Mais la pensée et l'action de Tocqueville rencontrent une série de contradictions, tenant à sa propre position républicaine et au jeu des forces du moment. En outre, réapparaît dans cette période un problème ressenti, à tort ou à raison, comme récurrent dans l'histoire française depuis la Révolution : libérer l'exécutif républicain de l'hypothèque monarchique. Cette étude sur Tocqueville contribue à replacer en perspective certaines controverses concernant la Cinquième République.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT