Type
Article
Titre
Candidat de plus de 40 ans, non diplômé ou débutant s'abstenir
Dans
Connaissance de l'emploi
Auteur(s)
MARCHAL Emmanuelle - Centre d'études de l'emploi (CEE) (Auteur)
RIEUCAU Géraldine - Centre d'études de l'emploi (Auteur)
Numéro
11
Pages
1 - 4 p.
ISSN
1776-3356
Mots clés
Entretien d'embauche, Annonces d'emploi, Comparaison par pays
Résumé
FR
Pourquoi, en France, est-il si difficile de « décrocher » un entretien d’embauche, a fortiori un emploi, surtout lorsque l’on est jeune, peu qualifié ou sans expérience, ou encore lorsque l’on a plus de 40 ans ? La sélection n’y serait-elle pas particulièrement sévère et toujours favorable aux mêmes profils ? Cette hypothèse nous est suggérée par l’analyse d’un corpus de 1 200 annonces, composé à part égale d’offres d’emploi françaises, espagnoles et britanniques (voir encadré 2). De cette confrontation émerge l’enseignement suivant : les offres françaises contiennent de nombreux critères de sélection qui, actionnés en amont du processus de recrutement, conduisent à un filtrage serré et précoce des candidats autour de présupposés sur leur âge, leur diplôme ou leur expérience. En outre, la nécessité typiquement française d’envoyer, avant tout échange avec un interlocuteur, un dossier comportant nécessairement un curriculum vitae (CV) mais aussi une lettre de candidature, voire une photographie, accentue l’importance de la présélection (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT