Type
Thèse de doctorat
Titre
Serving or controlling? Conflicting logics of migration policy in Poland after the 2013 Act on Foreigners : A case study of the Department of Foreigners of the Masovian Voivodeship Office
Titre traduit
Servir ou contrôler ? Logiques contradictoires de la politique migratoire en Pologne depuis la Loi des étrangers de 2013
Auteur(s)
SKOWRONSKA Kaja - Centre de recherches internationales (Auteur)
WIHTOL DE WENDEN Catherine - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
420 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique
Mots clés
Immigration, Public Policy, Street-level bureaucracy, Poland, Immigration, Politiques publiques, Politique de guichet, Pologne
Résumé
EN | FR
La thèse porte sur un champ spécifique des politiques publiques abordé à travers le filtre des interactions quotidiennes entre les agents d’État et le public. Plus spécifiquement, elle est centrée sur la politique migratoire de la Pologne. Elle consiste à interroger un cas particulier (le Département des étrangers de l’office la Voïvodie de Mazovie) comme lieu où se cristallisent et révèlent les logiques divergentes et souvent contradictoires caractérisant l'ensemble d'un champ de politique étatique. Elle est guidée principalement par la question de savoir ce que les pratiques quotidiennes des fonctionnaires du Département peuvent révéler sur la configuration et les logiques internes du champ des politiques migratoires en Pologne. Inscrit dans une perspective interactionniste, ce travail puise également son inspiration dans les travaux sur les « politiques de guichet » ou encore la « street-level bureaucracy ». Il inclut aussi d'importants éléments de la tradition néo-institutionaliste, notamment par l’usage du concept de champ organisationnel. Le point central de la démarche est l'idée qu'il est possible de mettre en lumière la configuration d'un tel champ et les dynamiques qui le parcourent, à partir d'une analyse focalisée sur un de ses acteurs clés. Ainsi, ce travail, réalisé en co-tutelle et situé à l'intersection de la science politique et de la sociologie, allie une réflexion sur le processus politique d'élaboration des politiques publiques à une étude sociologique à l'échelle micro. Dans une approche qualitative, l'enquête inclut une période d'observation participante au sein de l'institution étudiée et une série d'entretiens semi-directifs.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT