Type
Article
Titre
Chili : un tournant constitutionnel pour un nouveau pacte social et politique
Dans
Etudes du CERI
Auteur(s)
BAEZA RODRIGUEZ Cécilia - (Auteur)
Centre de recherches internationales (Auteur)
Éditeur
FR : Sciences Po - CERI
Numéro
252-253
Pages
79 - 83 p.
ISSN
12978450
Mots clés
Chili, mobilisations collectives, vie politique, changement constitutionnel, pacte social
Résumé
FR
Le 18 octobre 2019, le cycle de protestations sociales initié au Chili en 2011 avec le grand mouvement étudiant a franchi un nouveau cap. Des manifestations d’une radicalité inédite ont fait violemment irruption dans l’espace public, discréditant l’idée selon laquelle le Chili serait une véritable « oasis » de stabilité et de prospérité sur le continent sud-américain, comme le soutenait encore son président Sebastián Piñera quelques jours avant l’explosion du mouvement. Un cocktail de malaise social et de rigidité institutionnelle, caractérisée par un manque de volonté politique et/ou une impuissance structurelle des gouvernements successifs à réformer le modèle néolibéral hérité de l’ère Pinochet, a conduit les Chiliens à franchir le « seuil qui sépare une forme de politique normale, routinière, d’une autre qu’Ackerman a qualifiée comme "moment constitutionnel" (ou "constituant") ».

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT