Type
Article
Titre
Mexique : L’Armée zapatiste de libération nationale, vingt ans après...
Dans
Etudes du CERI
Éditeur
FR : Centre de recherches internationales
Numéro
207-208
Pages
44 - 48 p.
ISSN
12978450
Résumé
FR
Le 25 mai 2014, le sous-commandant Marcos a cessé d’être le porte-parole de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN). Ce personnage qui a beaucoup contribué à la visibilité du zapatisme, dès le soulèvement du 1er janvier 19941, a cédé sa place à une nouvelle « voix cagoulée », celle du sous-commandant Moisés. Celui qui incarnait le guérillero à la pipe et la casquette effilée a adopté un nouveau nom de guerre, celui de Galeano, en hommage à l’un des miliciens de l’EZLN tué par les membres d’une organisation rivale, dans un affrontement provoqué par le vol d’une camionnette, début mai 2014...

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT