Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Évolution et structures des préjugés : Le regard des chercheurs - Section 2. L’indice de tolérance
Dans
La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Année 2018
Éditeur
Paris : La Documentation française
Pages
86 - 92 p.
Résumé
FR
Grâce à l’indice longitudinal de tolérance (ILT), fondé sur les questions du baromètre annuel de la CNCDH, on peut mesurer les évolutions annuelles des préjugés depuis 1990. Cet indice montre que les sentiments à l’égard des immigrés et des minorités évoluent d’une année sur l’autre, parfois de manière brutale, tantôt vers plus de crispation, tantôt vers plus d’ouverture. L’évolution de la tolérance n’est donc pas un long fleuve tranquille, elle reflète la manière dont collectivement notre société construit son rapport à l’altérité. Les citoyens, quelles que soient leurs caractéristiques sociales et politiques, sont ambivalents sur ces questions, comme l’a montré le politologue Paul Kellstedt110 pour les Américains. En chacun de nous coexistent des dispositions à l’ouverture aux autres ou à la fermeture. La domination des unes sur les autres dépend du contexte, et particulièrement de la manière dont les élites politiques, médiatiques et sociales parlent et racontent l’immigration et la diversité. Table de matières : 1. Les évolutions de l’indice global de tolérance 2. Les évolutions de la tolérance en fonction des facteurs sociopolitiques 3. Évolutions de la tolérance pour les minorités

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT