Type
Web site contribution
Title
Jérusalem, bombe à retardement religieuse
In
The Conversation
Keywords
Israël, Palestine, Religion
Abstract
FR
L’actuelle vague de violence en Israël-Palestine est directement liée à la question de Jérusalem, tant sur le plan symbolique que politique. Quand Israël prit le contrôle de la vieille ville en 1967, le ministre de la Défense Moshe Dayan, conscient que la question du mont du Temple-esplanade des mosquées était de la nitroglycérine, accepta le statu quo : le site devait rester contrôlé par les autorités religieuses musulmanes et toute prière, autre que musulmane, était bannie. [Premier paragraphe]

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT