Type
Article
Title
The Arab Spring Effect on Labor Politics in Bahrain and Oman
In
Arabian Humanities
Editor
YE
ISSN
23086122
Abstract
EN
À travers une analyse de cas détaillée du Bahreïn et d’Oman, cet article montre que l’économie politique typique des monarchies du Golfe se transforme sous l’effet des politiques de nationalisation des emplois qui ont été accélérées dans le contexte des mesures contre-révolutionnaires prises depuis 2011. Ces politiques marquent un véritable tournant en faveur du salariat national qui modifie les relations historiquement établies entre les dynasties régnantes et le secteur privé. Celui-ci voit son accès illimité à la main d’œuvre expatriée remis en cause et doit par ailleurs gérer l’émergence des syndicats qui, outre qu’ils imposent des négociations collectives dans les entreprises, participent à des discussions tripartites qui leur permettent d’être associés à la fabrique des politiques de l’emploi. L’ordre économique et social est ainsi de plus en plus négocié.

Content
<strong>Labor Politics in Historical Perspective</strong><br> Labor and Identity Politics in Bahrain<br> Top-Down Labor Politics in Oman<br><br> <strong>Labor Policy Reforms</strong><br> The Nationalization of the Workforce<br> Shifting State-Business Relations<br><br> <strong>Labor Politics Post-Arab Spring</strong><br> The Empowerment of Organized Labor in Oman<br> A Return to Pro-Business Labor Policy in Bahrain?<br><br> <strong>Conclusion</strong><br>
BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT