Type
Part or chapter of a book
Title
Écrire l'histoire de la Shoah en Bulgarie et dans les territoires occupés : esquisse d'un chantier historiographique international
In
La Shoah en Europe du Sud-Est. Les Juifs en Bulgarie et dans les territoires sous administration bulgare (1941-1944)
Author(s)
RAGARU Nadège - Centre de recherches internationales (Publishing director)
RAGARU Nadège - (Publishing director)
Editor
Paris : Les publications du Mémorial de la Shoah
Pages
9 - 27 p.
Abstract
FR
Dans la topographie symbolique de la Shoah, la chute du communisme, l’ouverture d’archives est-européennes longtemps restées inaccessibles et l’émergence d’une nouvelle génération d’historiens ont esquissé une réorientation des questionnements. Un déplacement vers l’Est du centre de gravité de l'Holocauste a été observé, qui a accompagné la restitution plus fine des mécanismes de persécution et d’extermination des Juifs d’Europe, singulièrement dans des pays comme la Pologne, l’Ukraine, la Biélorussie et la Russie. L’opération des bureaucraties au quotidien, les formes d’implication dans les violences au-delà de la tripartition classique entre exécuteurs, victimes et bystanders, la résistance en milieux juifs et non-juifs, ainsi que les imbrications entre dynamiques locales, nationales et internationales nous sont désormais mieux connues. Il semblerait toutefois que le voyage de nos curiosités historiennes ait rarement fait halte dans les Balkans. Il suffit de consulter les encyclopédies consacrées à l’histoire de la Shoah, les revues spécialisées et les catalogues des grandes bibliothèques pour se convaincre que la Yougoslavie, la Bulgarie et – à un moindre degré – la Grèce demeurent aujourd’hui encore à la périphérie de l’écriture et de la mémoire de l’Holocauste...

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT