Type
Article
Titre
Grands travaux et ambition d’excellence : 'Tōkyō 2020', une aubaine pour le gouvernement d’Abe Shinzō
Dans
Japan analysis
Auteur(s)
MELLET Xavier - Centre de recherches internationales (Auteur)
Éditeur
FR
Numéro
35
Pages
11 - 18 p.
Mots clés
Japon, Jeux olympiques
Résumé
FR
Tokyo organisera les Jeux olympiques (JO) d'été de 2020. La capitale japonaise a remporté la mise le 7 septembre 2013, tirant un trait sur l'échec essuyé quatre années auparavant pour les jeux de 2016 et celui d'Osaka pour ceux de 2008. Comparativement à ses rivales Istanbul et Madrid, elle proposait une plus grande sécurité en termes de financement et d'aménagements. Sa victoire a ainsi été décrite comme le choix de la raison et de la modération. Cependant, la barre est placée d'autant plus haut pour les JO de 2020 que la réussite de 1964 reste dans toutes les têtes. Les Jeux d'été tenus à Tokyo en 1964 avaient été un moment-phare de la transition économique japonaise, l'occasion d'afficher la réussite économique nouvelle du pays grâce à l'inauguration ad hoc, entre autres, d’un train à grande vitesse (shÎnkansen). Or, un demi-siècle plus tard, et au lendemain de la triple catastrophe du 11 mars 2011, le Japon connaît une stagnation économique prolongée, tandis que sa position en Asie est fragilisée par des tensions avec ses voisins chinois et coréen. Le contexte actuel est donc très différent de celui de 1964, mais les ambitions conférées et les retombées attendues rendent l'organisation de l'événement tout aussi cruciale. [Début de l'article]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT