Type
Working paper
Titre
En quoi la dépense d'investissement des entreprises françaises est-elle énigmatique ?
Éditeur
Paris : OFCE
Collection
Working paper de l'OFCE : 42
Mots clés
Investissement des entreprises, Compétitivité, Industrie manufacturière, Secteurs numériques
Résumé
FR
Cette étude offre une description et caractérisation de l’investissement des entreprises françaises. Tout d'abord, la dépense d'investissement des entreprises françaises est soutenue en valeur absolue et en intensité (taux d'investissement) relativement à ses partenaires. Si la crise a affecté fortement l'investissement des entreprises françaises, celui-ci a continûment augmenté depuis les 20 dernières années. Ce qui caractérise la France, c'est une évolution moins cyclique relativement aux autres pays et une augmentation tendancielle du taux d'investissement avec ou sans construction. Il est frappant aussi d'observer la proximité des taux d'investissement allemands et français en niveau et en évolution hors investissement de construction sur l'ensemble du secteur marchand. Ensuite, l'investissement français se singularise par une faiblesse des investissements en équipements et machines alors qu'au contraire les investissements en actifs immatériels comme la R&D et les logiciels et bases de données sont importants dans la dépense d'investissement. Si on observe le taux d'investissement dans les actifs matériels hors construction, la France sous- performe par rapport à ses partenaires Enfin, la trajectoire du secteur manufacturier relativement aux autres secteurs explique une grande partie des caractéristiques de l'investissement du secteur marchand. La faiblesse de l'intensité en robots résulte de la faiblesse de la part du manufacturier et notamment du secteur de l'électronique.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT