Type
Article
Titre
Peindre l'usine, peindre pour l'usine : Reynold Arnould (1955-1972)
Dans
Figures de l'art
Auteur(s)
ROT Gwenaële - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
VATIN François - Institutions et Dynamiques Historiques de l'Economie (Auteur)
Éditeur
FR
Volume
Numéro
32
Pages
151 - 164 p.
ISSN
12650692
Mots clés
peintre, travail, usine
Résumé
FR
Au cours des années 1950, les entreprises sollicitent photographes, cinéastes, mais aussi peintres pour magnifier l'automation industrielle, faire valoir la valeur culturelle de l'usine et promouvoir son embellissement. En 1959, Reynold Arnould (1919-1980) expose Forces et rythmes de l’industrie grâce au financement de douze grandes entreprises. Pour ce peintre et acteur de la politique culturelle malrauxienne, peindre l’usine, c’est peindre pour l’usine et démocratiser l’art. S’il ne put réaliser ce projet, il le transposa en décorant des établissements scolaires techniques au Havre.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT