Type
Article
Title
La victimation de proximité, les précautions et la peur : Etude sur la cohésion sociale de voisinage
In
Revue économique
Editor
FR : Presses de Sciences Po
Volume
56
Number
2
Pages
285 - 312 p.
ISSN
00352764
Keywords
Voisinage, Sociologie urbaine, Grande agglomérations, Quartiers défavorisés, Délinquance
Abstract
FR | EN
Les voisinages, différents par la densité de l’habitat, par la richesse du quartier et par l’ouverture aux personnes n’y habitant pas, exposent différemment aussi leurs résidents aux atteintes contre les personnes et contre les biens. De plus, les précautions prises par les victimes potentielles et le sentiment de peur que leur inspire leur voisinage sont en cohérence avec cette victimation de proximité. Or deux types de quartier constituent des exceptions dans cette approche classique de la sociologie urbaine. Les centres riches des grandes agglomérations et leurs quartiers les plus défavorisés, bien que présentant des caractéristiques écologiques opposées, sont exposés au même degré à la délinquance. La victimation de proximité ne permet pas, non plus, de comprendre les précautions prises et surtout la peur du voisinage. L’interprétation proposée fait référence à la cohésion sociale locale et à l’idée que s’en font les résidents. Dans ces deux types de quartier, les résidents n’ont pas la même conception de la délinquance à laquelle ils sont exposés.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT