Type
Article
Titre
Who’s the bull in the kraal? guerres et mémoire, guerre de mémoires dans l’Est de l’Ouganda : Guerres et mémoires et mémoires de guerre dans l'est de l'Ouganda
Dans
Cahiers d'études africaines
Éditeur
FR : Les Éditions de l'EHESS
Numéro
197
Pages
153 - 179 p.
ISSN
00080055
Mots clés
Ouganda, récit symbolique, mémoire, conflits, milice
Résumé
FR | EN
Cet article s’intéresse à la mise en récit symbolique de la mémoire des miliciens Arrow Boys morts dans l’est de l’Ouganda pendant la contre-insurrection menée contre l’Armée de Résistance du Seigneur entre 2003 et 2005. Il veut montrer que la (re)présentation du passé n’est pas seulement une affaire d’État. Les scripts officiels cohabitent en effet de manière plus ou moins conflictuelle avec des mémoires discordantes, parfois même contradictoires qui, chacune, tente de s’imposer dans l’espace public. Car ce qui se joue dans ces modes du souvenir ce sont moins les représentations du passé que les enjeux politiques du présent, à savoir la redéfinition des hiérarchies de pouvoir entre le centre et sa périphérie, des relations entre sphères politiques et militaires et des stratégies de domination locale. Au Teso, les politiques, parfois alternatives, parfois simultanées, de valorisation ou d’oppression des mémoires concurrentes expriment clairement les enjeux post-conflictuels de domination étatique et de (ré-)affirmation du monopole de la contrainte légitime qui lui sont associés.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT