Type
Communication non publiée
Titre
Modèles prédictifs du vote d’extrême-droite en France: Marine Le Pen 2012
Auteur(s)
EVANS Jocelyn - University of Salford (Auteur)
IVALDI Gilles - Unité de recherche migrations et sociétés (CNRS/IRD) (URMIS) (Auteur)
Nom de la conférence
Symposium sur la Prévision électorale, Séminaire Economie Publique, Institutions & Organisations
Date(s) de la conférence
2012-04-10
Lieu de la conférence
Paris, FRANCE
Mots clés
Front national, Vote, Modèles prédictifs, Election présidentielle 2012, Marine Le Pen
Résumé
FR
La prédiction du vote d’extrême-droite en France est un des rares cas de modèles prédictifs appliqués à des partis ‘tiers’ dans la littérature. Cette communication se centre sur un modèle structurel prédictif du vote en faveur du Front national (FN) aux élections présidentielles et législatives en France, dont la validité a été testée ex-post avec succès pour la période 1974-2007. La succession intervenue en 2011 et l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti posent toutefois un ensemble de questions. Dans une première partie, notre modèle original est appliqué sui generis à l’élection présidentielle de 2012. Dans une seconde partie, nous proposons une méthode d’ajustement basée sur l’analyse des élections cantonales de 2011, pour tenter d’évaluer un possible effet de ‘leadership’. Nos estimations sont enfin confrontées avec les données de popularité, d’intentions de vote et, de manière expérimentale, avec les résultats d’une enquête ‘experts’. L’ensemble des résultats convergent pour démentir l’hypothèse d’une vague d’ampleur significative en faveur de la candidate d’extrême droite en avril 2012.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT