Co-auteur
  • ROBIN Jean-Marc (1)
  • TOULEMON Léa (1)
Type de Document
  • Article (1)
  • Thèse de doctorat (1)
  • Working paper (1)
We evaluate the impact of reimbursement rates on health expenditures, using a natural experiment. For historical reasons, reimbursement rates of public health insurance are higher in the French region Alsace Moselle than in other French regions. For both systems, affiliation is compulsory. Individuals moving between Alsace-Moselle and the rest of France undergo an exogenous change in reimbursement rates. We use a difference-in-difference method on a panel datasets of individuals. Our treatment group consists of individuals changing systems, our control group consists of individuals who move between other French regions. We study the impact of reimbursement rates on a broad range of health care expenditures: for dentist and doctor visits, drug consumption, and sickness absenteeism. We find heterogeneous impacts of reimbursement rates on those items. Overall, higher public reimbursement rates do not lead to an increase in spending for medical care.

Directeur de la thèse ROBIN Jean-Marc Publié en 2013-12
63
vues

63
téléchargements
Cette thèse se compose de quatre travaux indépendants. Le premier concerne les modèles partiellement identifiés, c'est-à-dire des modèles dans lesquels la valeur du paramètre d’intérêt ne peut pas être déduite de la distribution des données et des hypothèses du modèle. Dans certaines situations, aucune ou au contraire plusieurs valeurs du paramètre d’intérêt sont compatibles avec les données et les hypothèses du modèle. Ce travail démontre entre autre que si l’ensemble des distributions de probabilités compatibles avec le modèle est convexe, alors les parties extrêmes de ce convexe caractérise l’ensemble des distributions compatibles avec le modèle. Le deuxième travail propose une méthode basée sur une condition d’exclusion pour corriger de l’attrition endogène dans les panels. Nous appliquons cette méthode pour estimer les transitions sur le marché du travail à partir de l’enquête emploi française. Le troisième travail propose une méthode simple pour estimer un modèle logistique avec effets fixes et dépendance d’état tel qu’étudié par Honoré et Kiriazidou. Il propose également un nouvel estimateur des écarts-types qui semble avoir de meilleures propriétés à distance finie. Le quatrième travail est une évaluation sur les collèges de la politique éducative des Réseaux-Ambition-Réussite lancée en 2006. Nous exploitons une discontinuité dans la sélection des collèges pour comparer entre eux certains collèges « identiques » avant la mise en place de la politique. Les résultats de cette évaluation laissent place à peu d’optimisme concernant l’efficacité de cette politique.

7
vues

0
téléchargements
Cet article est rédigé à partir d’une note préparée pour la mission de configuration du Grand Paris. Il vise, à deux mois de sa mise en place, à évaluer les enjeux et les dynamiques, en termes de « macroéconomie locale » de la mise en place du Grand Paris. Sont examinés successivement le poids de son économie en France et dans la région Île-de-France, le fait que,contrairement à sa région, le Grand Paris se conforme au modèle de dynamique métropolitaine qui s’est développé depuis 15 ans dans le pays (et dans les autres pays industriels), en rupture avec ce que l’on observait dans les années antérieures. Il rend compte également du fait qu’à cette concentration métropolitaine, à l’échelle du pays, vient s’ajouter une concentration urbaine au sein des grandes aires urbaines, avec, dans le cas du Grand Paris, un retournement des dynamiques, favorables hier à la « deuxième couronne » de la région et aujourd’hui à son cœur « grand parisien » et particulièrement au centre, dans Paris et ses communes limitrophes. On examine, enfin, l’évolution actuelle du marché de l’emploi de ce territoire, son intégration croissante avec le reste de la région et la transformation d’un modèle radial en un nouveau modèle, de plus en plus concentrique.