Type
Doctoral (Phd) thesis
Title
A Quantitative History of Trade Globalization: 1827-1912
Translated title
Une histoire quantitative de la mondialisation : 1827-2012
Author(s)
HUGOT Jules - Département d'économie (Author)
MAYER Thierry - Département d'économie (Thesis advisor)
O’ROURKE Kevin H - Trinity College Dublin (Thesis advisor)
Institution of defense
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
164 p.
Notes
Programme doctoral en Sciences économiques
Abstract
EN | FR
Cette thèse s’appuie sur une base de données que j’ai constituée. Cette base de donnée regroupe des statistiques commerciales, des PIB, des taux des change et des tariffs douaniers, mais aussi des variables couramment utilisées dans les études basées sur le modèle de gravité : distance, liens coloniaux et linguistiques. Dans le chapitre 2, je montre que la mondialisation du dix-neuvième siècle avait déjà débuté vers 1840 en Europe, alors qu’elle a seulement commencé à la fin du siècle pour le reste du monde. Dans le chapitre 3, je montre que l’effet frontière a été réduit de moitié pendant la Première et pendant la Seconde mondialisation. Je montre aussi que l’effet de la distance a approximativement doublé dans le même temps. Dans le chapitre 4, je montre que l’élasticité du commerce aux couts de commerce (i.e. trade elasticity) n’a pas changé de manière significative entre le début et la fin du dix-neuvième siècle. Dans le chapitre 5, je montre que la Grande Bretagne a bénéficié de la plus grande part de l’effet de création de commerce du au canal de Suez, alors que la cote occidentale de l’Amérique Latine a bénéficié d’environ 40% de l’effet sur le commerce du canal de Panama. Je montre aussi que les estimations de l’élasticité de la distance dans la dimension temporelle rendent possible de réconcilier l’élasticité de la distance avec les estimations communes de ses composants : l’élasticité du commerce aux couts de commerce et l’élasticité des couts de commerce à la distance maritime.
BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT