Type
Article
Titre
Le postsoviétisme à nouveau contesté
Dans
Etudes du CERI
Éditeur
FR : Sciences Po - CERI
Numéro
241-242
Pages
4 - 10 p.
ISSN
12978450
Mots clés
Eurasie, espace postsoviétique, dynamiques régionales
Résumé
FR
2018 a été riche en événements (déchirure de l’Eglise orthodoxe, apparition d’un nouveau front russo-ukrainien, « révolution de velours » en Arménie, « printemps ouzbek »...) qui vont tous dans le sens d’une sortie du postsoviétisme, un concept qui fait référence dans ce volume à des phénomènes sociopolitiques et internationaux. Au lendemain de l’effondrement de l’URSS, liés par un passé commun, rapprochés par des difficultés similaires et des attitudes analogues héritées de la période soviétique, les nouveaux Etats semblaient voués à continuer à former une entité que la Russie considérait comme sa sphère d’influence. Après avoir affiché un objectif de démocratisation, nombre d’entre eux ont adopté des régimes politiques de type autoritaire. Des systèmes oligarchiques, patrimonialistes ou néopatrimonialistes, une corruption endémique, de fortes inégalités sociales... étaient, à des degrés divers, leur lot commun. Dès le milieu des années 2000, les « révolutions de couleur » ont révélé la volonté de certains de rompre avec ce système. Dix ans plus tard, l’annexion de la Crimée et l’intervention de la Russie dans le Donbass déchirent l’Eurasie. Il y a désormais lieu de s’interroger sur la portée des mutations en cours.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT