Type
Book review
Title
Faire de l’histoire en 2018 : À propos de : Étienne Anheim, Le travail de l’histoire, Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. « Itinéraires », 2018.
In
Lectures
Editor
FR
Volume
Les notes critiques - 2018
Pages
en ligne - en ligne p.
ISSN
12558702
Keywords
historiography, historical time, archives, historiographie, temporalités, archives
Abstract
FR
Dans Le travail de l’histoire, le médiéviste Étienne Anheim propose de répondre aux utilisations abusives de la discipline par une vulgarisation de l’histoire comme démarche de recherche. Pour autant, il ne peint pas la profession historienne comme une communauté idéale, qui devrait simplement se défendre contre des usurpateurs ou contre des réformes gouvernementales. Son livre s’adresse avant tout à ses collègues historien·nes (il est issu d’un manuscrit destiné à un jury universitaire), mais il ne les ménage pas toujours. Étienne Anheim accompagne toutefois ces critiques d’idées sur les manières de mieux travailler ensemble. Le « travail » du titre fait allusion aux différentes facettes du métier : recherche mais aussi enseignement, évaluation, administration, écriture de projets, édition. Étienne Anheim souligne donc que « le travail de l’histoire » n’est pas seulement un travail de recherche, mais son livre présente aussi un « style » particulier de recherche en histoire. Il avance de véritables propositions quant au rapport historien aux sources et au temps, qui peuvent bénéficier aux travaux sur toutes les périodes.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT