Type
Thèse de doctorat
Titre
Saint-Pétersbourg, ville-frontière d’Europe : Extraversion, paradiplomatie et influence de la "capitale du Nord" sur la politique étrangère de la Fédération de Russie (1990-2003)
Auteur(s)
MARIN Anaïs - (Auteur)
DE TINGUY Anne - Centre de recherches internationales (Directeur de thèse ou mémoire)
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
993 p.
Résumé
FR | EN
Depuis la fin de l’ère soviétique, l’ancienne capitale de l’empire russe, Saint-Pétersbourg, a acquis de l’autonomie pour défendre ses propres intérêts de politique étrangère. Sous l’impulsion des élites démocrates pétersbourgeoises, la municipalité a mis en œuvre, dès 1990, une stratégie de développement extravertie, c’est-à-dire orientée sur l’extérieur, en particulier l’Europe. Fidèle à sa mission historique de « Fenêtre sur l’Europe », la ville-frontière russe qui est géographiquement et culturellement la plus proche de l’Europe a privilégié la coopération avec les pays européens voisins, y compris des relations de bon voisinage avec les républiques baltes. Cette activité paradiplomatique a été favorisée par le contexte de transition en Russie (crise institutionnelle et économique, conditions d’établissement d’un « pacte fédératif » de type contractuel). A ces causes endogènes se sont ajoutées des causes exogènes propices, notamment la régionalisation de l’Europe nordique-baltique et la politique régionale Dimension septentrionale de l’UE. Les politiques extérieures des pays nordiques et des organisations européennes à vocation régionale ont en effet conduit à une actorisation excentrée de la ville en Europe du Nord, fournissant au régionalisme pétersbourgeois des ressources matérielles et symboliques pour se consolider. L’analyse de ces phénomènes vise à déterminer dans quelle mesure, dans quels domaines et par quels canaux d’influence les agents représentant et défendant les intérêts de politique étrangère de Saint-Pétersbourg ont pesé au niveau fédéral sur les processus d’élaboration de la politique étrangère russe, conduisant, entre autres, à son européanisation.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT