Type
Communication non publiée
Titre
Copier les médicaments pour changer les comportements. La politique du médicament générique en France
Nom de la conférence
Congrès de l'Association Française de Sociologie (RT 12)
Date(s) de la conférence
2006-09-05 / 2006-09-08
Lieu de la conférence
Bordeaux, FRANCE
Résumé
FR
Dans cette intervention nous analysons la façon dont les pouvoirs publics français ont en effet créé quasiment ex nihilo et en moins d’une dizaine d’année un marché de médicaments génériques, alors même que les caractéristiques du marché français du médicament (prix faibles, volumes élevés, fort taux de remboursement des médicaments) semblaient le rendre impropre à cette « greffe ». A nos yeux, l’introduction du médicament générique en France se présente comme une tentative de rationalisation conjointe des caractéristiques du médicament et des comportements des acteurs de santé. Ainsi, en essayant de construire une copie conforme en tous points au médicament princeps mais moins chère, les pouvoirs publics et les laboratoires de génériques tentent de développer chez les acteurs de santé et notamment les patients un comportement d’agent économique qui entre deux biens identiques, choisit le moins cher. Nous présenterons dans un premier temps l’influence de la définition légale du médicament générique sur la structuration du marché du médicament, puis nous analyserons la nouvelle répartition des rôles entre les différents acteurs de santé (pharmaciens, médecins et patients) dans le marché du générique ; enfin, nous nous pencherons sur le dispositif incitatif (et notamment le prix) mis en place par les pouvoirs publics pour valoriser les médicaments génériques.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT