Type
Compte-rendu d’ouvrage
Titre
Terrorisme global et territoire
Dans
Critique
Éditeur
FR : Les Éditions de Minuit
Volume
5
Numéro
768
Pages
370 - 380 p.
ISSN
00111600
Mots clés
Terrorisme, Acte terroriste, Conception du terrorisme
Résumé
FR
Qu’il s’agisse du « régime de Terreur » de Robespierre, des attaques du 11 septembre 2001, des actions révolutionnaires nationalistes à la fin de l’empire ottoman ou de la lutte des « combattants de la liberté » contre les pouvoirs coloniaux, toute action caractérisée par la violence est qualifiée de « terroriste ». Le concept, vague et évolutif, est appliqué aux États, aux groupes et aux individus. Les États ont d’ailleurs chacun leur définition du mot, privilégiant leurs intérêts particuliers. Ce qui explique peut-être l’indétermination de la définition que donne le Conseil de sécurité des Nations Unies ; sont « terroristes » des actes criminels, visant n’importe qui, y compris des civils et des non-combattants, commis dans l’intention de créer un état de terreur publique. Telle est aussi la conception largement répandue dans les sciences sociales, adoptée par bon nombre d’organisations non gouvernementales (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT