Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Chapitre 7. Le Master of Public Administration : Une innovation dans l’enseignement supérieur chinois ?
Dans
China Innovation Inc.
Auteur(s)
LEFEBURE Alessia - Centre de sociologie des organisations (CSO) (Auteur)
BIRONNEAU Romain - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Pages
235 - 276 p.
ISBN
9782724612660
Mots clés
Administration publique, Enseignement supérieur, Formation professionnelle, Chine
Résumé
FR
L’enseignement supérieur chinois constitue un terrain d’innovation et un lieu de transmission de la tradition participant à la consolidation du régime politique en place. L’introduction en Chine en 2001 d’un nouveau cursus diplômant de formation professionnelle, le Master of Public Administration (MPA), est une illustration de cette coexistence. Son histoire est avant tout celle de l’importation d’une idée étrangère, de son adaptation au contexte national et de sa diffusion à l’échelle du pays en tant qu’innovation. La volonté existe de transformer les compétences des personnels administratifs, mais pas celle d’importer le système politique libéral-démocratique qui a produit le MPA américain. Le MPA chinois imite et innove, en choisissant ce qui peut-être emprunté et en faisant évoluer la pédagogie, notamment par une nouvelle utilisation de la méthode de l’étude de cas. Le MPA se proclame « neutre » sur le terrain des valeurs : il peut être le signe d’une prise de distance par rapport aux principes du parti communiste chinois, et donc un gage d’ouverture à d’autres traditions politiques, ou au contraire être vu comme imperméable aux idées étrangères. Par cette ambiguïté, la revendication explicite de neutralité aura été l’une des conditions de la réussite de la greffe du MPA sur le terrain chinois.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT