Type
Rapport
Titre
Retour vers l'insatisfaction démocratique
Éditeur
Paris : CEVIPOF
Pages
2 p.
Mots clés
Démocratie, Confiance politique
Résumé
FR
Les deux vagues précédentes (vagues 5 et 6) du Baromètre de la confiance politique avaient permis de proposer un tableau relativement sombre du rapport des Français à la démocratie. Nous avions proposé une typologie des opinions vis-à-vis de la démocratie croisant plusieurs questions et montrant que la moitié, voire plus, des Français entretenaient un rapport insatisfait et critique vis-à-vis du fonctionnement de la démocratie (48% en vague 5 et 56% en vague 6) tandis qu’un tiers, voire un quart, exprimaient leur satisfaction (32% en vague 5, 24% en vague 6). Ces résultats montraient clairement l’émergence et l’affirmation en France du modèle du « citoyen critique » (Pippa Norris) insatisfait du fonctionnement de la démocratie, mais aussi moins influencé par les partis, les idéologies et les engagements de long terme. Davantage mobilisable pour des « causes » que pour des « partis » ou des idéologies, ce citoyen d’un nouveau type n’aurait qu’une confiance à géométrie variable dans la politique et les institutions ou les acteurs du régime démocratique. La vague 7 du Baromètre de la confiance politique permet de prolonger ces analyses et d’interroger, un an après Charlie, où en sont les Français en termes de rapport à la démocratie. L’année 2015, profondément marquée par les deux séries d’attentats, l’émotion et le choc qu’elles ont suscités et la posture de chef de « guerre contre le terrorisme » du pouvoir exécutif s’est-elle traduite par un sursaut de confiance dans la démocratie ? La dimension critique de la citoyenneté a-t-elle été atténuée par un sentiment d’urgence face à la démocratie en danger ? Lors de la vague 6bis, réalisée en réinterrogeant les répondants de la vague 6 juste après les attentats de mois de janvier 2015, nous avions constaté un très fort effet de contexte sur un indicateur, celui de la perception du fonctionnement de la démocratie (+12 points de satisfaction). Qu’en est-il des données collectées près d’un an plus tard ?

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT