Type
Article
Titre
Havres fiscaux et places financières sous-régulées, les cycles d'une attention politique improductive
Dans
Savoir/Agir
Auteur(s)
GODEFROY Thierry - Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CNRS, UVSQ) (Auteur)
LASCOUMES Pierre - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
Éditeur
FR : Editions du croquant
Numéro
13
Pages
25 - 38 p.
ISSN
19587856
Résumé
FR
1er paragraphe : Le Figaro du 11 novembre 1932 écrivait en commentant une perquisition policière dans les locaux parisiens de la Banque commerciale de Bâle : « Le fisc, ses excès et ses inquisitions, détestables » poussent « à se demander si […] l’impôt abusif ne crée pas nécessairement le délit »1. Depuis près d’un siècle, les termes de la question de l’évasion fiscale internationale varient peu. L’épisode 2008-2010 est la quatrième période du cycle de mise sur l’agenda international de la question des « havres fiscaux » et plus largement des places financières sous-régulées. La vigueur avec laquelle les gouvernements se sont emparés de cette question au début de l’année 2009 préjuge-t-elle de leur capacité à aller au-delà de l’action symbolique et de l’affichage normatif ? Les phases successives d’attention publique que nous allons synthétiser sont très loin d’avoir atteint les objectifs énoncés. Quant à dire : « Il n’y a plus de paradis fiscaux »2 et laisser croire que l’économie mondiale sortie de la crise pourra se dispenser de cette précieuse ressource, ce n’est qu’un propos d’estrade.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT