Type
Thèse de doctorat
Titre
La protection des civils par les opérations de maintien de la paix de l’ONU : Le cas de la MONUC/MONUSCO en République démocratique du Congo (1999-2015)
Titre traduit
Protection of civilians by UN peacekeeping operations
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
618 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique, mention Relations internationales
Mots clés
Protection of Civilians, Peacekeeping, United Nations, MONUSCO, Protection des civils, Maintien de la paix, Organisation des Nations unies, MONUSCO
Résumé
FR | EN
Les échecs des opérations de maintien de la paix de l’ONU au Rwanda et en Bosnie ont grandement entamé l’image des Casques bleus, impuissants face aux massacres et atrocités dont ils étaient témoins. Or depuis 1999, la « protection des civils » a connu une expansion et une normalisation institutionnelles au sein des Nations unies, tant dans la doctrine que dans les pratiques. En l’invoquant comme la tâche prioritaire des opérations de paix, le Conseil de sécurité et le Secrétariat se sont investis dans un développement essentiel du concept de protection des civils. De même, les activités des peacekeepers sur le terrain ont confirmé ces inflexions. La Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUC, puis MONUSCO), laboratoire des pratiques de protection depuis 15 ans, a démontré une hyperactivité remarquable pour protéger les populations. De nombreux outils et mécanismes spécifiques ont été développés pour renforcer les capacités de réponse aux besoins de protection, et les soldats de la paix ont démontré qu’ils pouvaient exploiter un pan immense de pratiques opérationnelles pour protéger les civils, de la simple présence dissuasive aux opérations offensives contre les groupes armés. Cette thèse démontre les évolutions conceptuelles et pratiques qui sont advenues et met en lumière les facteurs influençant la mise en œuvre concrète de cette politique de protection, désormais centrale dans le maintien de la paix de l’ONU. Elle explore la dynamique institutionnelle d’une part, et la dynamique politique d’autre part, dessinant toutes deux les contours des pratiques de protection, et pouvant tantôt réduire, tantôt accroître leur efficience.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT