Type
Article
Titre
Pays-Bas : décollage réussi
Dans
Revue de l'OFCE
Auteur(s)
REYNÉS Frédéric - (Auteur)
Numéro
101
Pages
138 - 139 p.
ISSN
12659576
DOI
10.3917/reof.101.0093
Mots clés
Croissance, PIB
Résumé
FR
Le retournement conjoncturel amorcé en 2004 et 2005 a été confirmé en 2006 avec un taux de croissance de l’économie de 2,9 %. Il permet aux Pays-Bas de retrouver des performances comparables au début du cycle de croissance de 1994-2000. La demande intérieure est devenue le principal contributeur à la croissance (+ 2,7 points en 2006). Elle prend le relais du commerce extérieur, initiateur du mouvement de reprise mais dont l’influence est en net ralentissement (+ 0,4 point après + 1,5 en 2004 et + 0,7 en 2005). Les consommations publique et privée contribuent à la croissance à hauteur de 1,4 point. La consommation des ménages affiche toutefois un repli en 2006 (– 1,2 %) suite aux perturbations statistiques engendrées par la réforme du système d’assurance santé qui gonfle en contrepartie la consommation publique *. Corrigé de cet effet, la consommation privée a cru de 2,5 %, soit une nette progression par rapport à 2004 et 2005 (+ 0,7 %). Elle a bénéficié de la baisse du chômage et de la fin de l’érosion du pouvoir d’achat des ménages des années précédentes consécutive à la mauvaise conjoncture et à une politique économique focalisée sur la maîtrise du déficit public et de l’inflation. Par ailleurs, l’investissement devient le deuxième contributeur (+ 1,2 point) à la croissance, dont plus 60 % est réalisé par le productif. Comme en 2005, seule la poursuite du déstockage contribue négativement à la croissance (– 0,2 point). [Premier paragraphe]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT