Coauthor
  • FAOUR Ghaleb (11)
  • ROCHER Laurence (5)
  • HAMZÉ Mouin (3)
  • BALANCHE Fabrice (3)
  • Show more
Document Type
  • Article (37)
  • Part or chapter of a book (27)
  • Conference contribution (25)
  • Web site contribution (11)
  • Show more
in Métropoles en Méditerranée. Gouverner par les rentes Publication date 2017-06
LORRAIN Dominique
33
views

0
downloads
Beyrouth, Le Caire, Alger, Istanbul évoquent une histoire de très longue durée. Mais depuis plusieurs décennies, les images associées à ces métropoles du pourtour méditerranéen s'estompent pour laisser place à celles d’un quotidien marqué par la violence, les flots de migrants et les dysfonctionnements urbains. Sont-elles devenues ingouvernables ? Sont-elles trop denses, trop polluées, trop inégalitaires ? En s’immergeant dans la fabrique de leurs réseaux et institutions, cet ouvrage montre que les difficultés majeures de ces villes reflètent non pas l’absence mais des modes spécifiques de gouvernement. Si tout n’est pas gouverné, les réseaux urbains, en contribuant à équiper, participent à une gouvernance de fait. Les défaillances sont compensées par une coordination à partir des problèmes. En l’absence d’un secteur industriel fort (à l’exception d’Istanbul), la production du logement joue un rôle économique majeur. Et c’est la répartition des rentes foncières, urbaines et pétrolières entre les fractions de l’élite qui décide du destin de ces villes, entre grandeur et déclin. (Résumé ouvrage)

1
views

0
downloads
Compte-rendu de Jean-Luc Pinol (dir.), Histoire de l'Europe urbaine, t. I, De l'antiquité au XVIIIème siècle, genèse des villes européennes, Paris, Editions du Seuil, 2003, 965 p., par Patrick Boucheron, Xavier Lafon, Jean-Yves Marc, Denis Menjot, Maurice Sartre, Olivier Zeller, avec la collaboration de Marc Boone t. II. De l'ancien Régime à nos jours. Expansion et limites d'un modèle, 889 p., Guy Burgel, Odile Goerg, Xavier Huetz de Lemps, Jean Luc Pinol, François Walter

Alors que l'équipement électrique du Liban était l'un des symboles de sa construction nationale, la guerre civile a désorganisé la distribution et introduit de nombreuses inégalités (coupures, fraudes, etc.) non résorbées par la politique de reconstruction. Dans un contexte de dette et de dysfonctionnement du secteur, de nouvelles réformes sont mises en place, qui semblent prendre pour cible principale les populations pauvres des périphéries de la capitale.

in The Routledge Handbook of Planning History Publication date 2017-12
NASR Joe
31
views

0
downloads
Over the past century and a half, most accounts of cities of the Arab world have viewed them through the lens of an organically built urban fabric, understood as an Islamic heritage, an expression of a collective and religious ethos (Bianca 2000). Planning, as a professionally conceived endeavor aiming at structuring changes in cities, was perceived as almost nonexistent in this world region. When scholars have attempted to circumvent the narrative of chaos that imbued urban history here as in much of the developing world, they have usually highlighted external political and economic determinations, and pointed out the divergent pathways of Arab cities between (neo)colonialism, socialism, aid-dependency, or the oil economy rather than specific urban management styles (Abu-Lughod 1984).

in Liban, une guerre de 33 jours Publication date 2007
2
views

0
downloads
Le Liban a mené de 1991 à 2006 une politique de reconstruction, notamment dans le domaine de l'infrastructure, non sans déséquilibres sociaux et régionaux. Les dégats de la guerre menée par Israël au Liban sont géographiquement concentrés sur la banlieue sud de la capitale, le Liban sud et un degré moindre, la Békaa, toutes régions chiites. Les dégâts aux infrastructures sont davantage répartis. La nouvelle reconstruction s'avère très difficile dans un contexte de tensions confessionnelles et de restrictions budgétaires.

Si l'on part des jeux politiques et des rapports de force existant et en construction, comment s'emparent-ils de la question des services urbains, dans une optique qui n'est donc pas nécessairement de produire « un bien public » ou de répondre à un besoin de développement mais dans une logique de renforcement, de reproduction ou de renversement d'une situation politique / d'un rapport de force établi.

in Concevoir et gérer les villes. Milieux d'urbanistes du sud de la Méditerranée Publication date 2006
1
views

0
downloads
L'évolution des marchés de l'urbanisme est marqué par la commande publique des Etats indépendants en construction nationale, puis par la libéralisation. Les lieux d'exercice sont d'abord essentiellement les administrations, mais l'exercice privé se développe d'une manière originale, notamment entre pays arabes.

Sous la direction de VERDEIL Eric, SOUAMI Taoufik Publication date 2006
7
views

0
downloads
Dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée, la ville constitue un enjeu social et politique majeur. Les autorités publiques y interviennent à travers plans et programmes d’aménagement, sans pouvoir toujours satisfaire la demande sociale. Les habitants s’imposent dans la production de l’urbain et en construisent des parties entières. Entre ces deux manières de faire la ville, par en haut et par en bas, les professionnels locaux de l’urbanisme mettent en oeuvre les décisions officielles et, en même temps, assurent quotidiennement l’interface avec les habitants . Ils ont longtemps été éclipsés par les urbanistes européens. Leur rôle est peu valorisé tant cette région reste tributaire de grilles de lecture essentiellement politiques qui laissent dans l’ombre le technique. Ce livre propose pour la première fois les principaux éléments de repère sur ces professionnels locaux du Maroc, de l’Algérie, de l’Égypte, de la Palestine, du Liban et de la Turquie. Il présente leurs références intellectuelles et leurs lieux de formation, décrit les circulations internationales, le marché du travail et examine les modalités d’exercice et les organisations professionnelles. Cet ouvrage s’adresse ainsi aux professionnels, architectes et urbanistes, aux acteurs de la coopération internationale pour le développement, ainsi qu’aux chercheurs spécialistes de la ville et curieux de sa fabrication en France et ailleurs.

in M@ppemonde Publication date 2005
FAOUR Ghaleb
HADDAD Theodora
VELUT Sébastien
2
views

0
downloads
Dans un contexte de pénurie statistique, cet article propose de mesurer la croissance de l'agglomération de Beyrouth dans les années 1963, 1987, 1994, 1998 et 2003, sur la base de critères morphologiques. L'étendue de l'agglomération augmente fortement et de manière linéaire. La période de la reconstruction après la guerre civile se distingue par un pic d'urbanisation, alors que la période de la guerre, malgré les bouleversements politiques, ne donne pas lieu à des évolutions aussi brutales.

Next