Type
Article
Title
Gouverner les frontières comme politique de vie ?
In
Les Dossiers du CERI
Author(s)
BENKER Elisa - Centre de recherches internationales (CERI) (Author)
CANTAT Céline - Centre de recherches internationales (CERI) (Author)
FINE Shoshana - (Author)
GUIRAUDON Virginie - Centre d'études européennes et de politique comparée (Author)
GEMENNE François - Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (Author)
JAULIN Thibaut - Centre de recherches internationales (Author)
PÉCOUD Antoine - Centre de Recherche sur les Actions Locales (P13) (Author)
PERRON Catherine - Centre de recherches internationales (Author)
REDDY Michelle - Centre de recherches internationales (CERI) (Author)
SAVATIC Filip - Centre de recherches internationales (CERI) (Author)
THIOLLET Hélène - Centre de recherches internationales (Author)
WIHTOL DE WENDEN Catherine - Centre de recherches internationales (Author)
Editor
FR : Sciences Po - CERI
Pages
undefined - en ligne p.
ISSN
22680632
Keywords
Covid-19, frontières, Union européenne, circulation
Abstract
FR
Pour limiter la propagation du coronavirus, la plupart des gouvernements a fermé leurs frontières et multiplié les restrictions de circulation. Un des effets notables de la fermeture des frontières est d’avoir placé nombre d’Européens dans une position - certes temporaire - d’immobilité. Rarement, sauf en temps de guerre, les citoyens européens, dont le passeport permet habituellement de visiter autour de 180 pays sans autorisation préalable, ne s’étaient vu imposer de telles restrictions à leur mobilité, aussi bien vers d’autres continents qu’au sein même de l’ Europe. Cette restriction des mouvements revêt ainsi une dimension inédite : elle s’applique aux populations du nord alors qu’elle s’impose en temps normal aux « migrants » du sud.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT