Co-auteur
  • SCHMOLL Camille (4)
  • VIGNAL Leila (2)
  • GUIRAUDON Virginie (2)
  • WIHTOL DE WENDEN Catherine (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (16)
  • Article (11)
  • Livre (4)
  • Compte-rendu d’ouvrage (3)
  • Voir plus
in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
33
vues

0
téléchargements
Dans le panorama mondial des migrations, les flux les plus étudiés et commentés sont les migrations en provenance des pays pauvres (dits « du Sud ») vers les pays riches (dits « du Nord »). Ils reflètent l’idée que les migrations répondent à une recherche d’équilibre économique et démographique des marchés du travail que l’on peut envisager à l’échelle nationale et internationale...

55
vues

55
téléchargements
This article explores the political dynamics of labor migration in the Middle East. It seeks to explain the politics of Arab population movements by looking at historical trends in regional integration and contends that migration to the oil-rich countries, including refugee flows, has been the key factor driving Arab integration in the absence of effective institutions and economic integration processes. To account for the influence of this largely forgotten factor, the article looks at the formal and informal institutions that have shaped massive labor flows from the 1970s onward. It offers historical evidence pointing to the role of migration in Arab regional integration by looking at free circulation of Eritrean refugees and migrants in the Arab region using oral history and administrative archives. Linking labor migration, refugee movements, and regional politics, the article introduces the concept of “migration diplomacy” as an analytical framework and argues that the politics of regional integration can be better understood when looked at through the lens of migration.

in The Palgrave Handbook of International Labour Migration Publié en 2015-03
4
vues

0
téléchargements
The world’s highest ratio of migrants to national population is to be found in the Middle East, and the region is one of the most fascinating arenas in which to observe international migration flows, both regionally and internationally. The growth of migrant labour in the Middle East was both rapid and massive and was directly linked to the development of the oil economy in the Arabian peninsula and the Gulf and also marginally to forced migration that triggered displacement at the regional level. Interestingly, mobility in the case of the Middle East generally intertwines labour migration and refugee flows: from Palestine, Sudan and Iraq and, since 2011, Syrian refugees have found refuge in neighbouring countries...

in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
4
vues

0
téléchargements
L’immense majorité des réfugiés dans le monde se trouve dans des pays pauvres, les États en développement souvent dits « pays du Sud ». Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) (qui mesure chaque année la population des exilés et des déplacés par la violence dans le monde) considère que 86 % des déplacés par la violence vivent dans des pays pauvres. Les réfugiés sont majoritairement à proximité de leur pays ou de leur région d’origine et pour une minorité seulement dans les pays dits riches. [Premières lignes]

in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
7
vues

0
téléchargements
L'immigration irrégulière, aussi appelée clandestine ou illégale (aux États-Unis), est souvent perçue comme massive, voire innombrable. Les arrivées nombreuses de demandeurs d'asile et de candidats à la migration aux portes de l'Europe par les filières clandestine de la Méditerranée ou des Balkans à partir de 2014 ont ravivé le spectre d'une immigration irrégulière massive et le fantasme d'une Europe submergée de "sans papiers". [Premières lignes]

Sous la direction de THIOLLET Hélène Publié en 2017-03
30
vues

0
téléchargements
Do jakich krajów migruje najwięcej ludzi? Czy kobiety migrują rzadziej niż mężczyźni? Czy walka z przemytnikami wpływa na zmniejszenie migracji? Czy imigranci są zagrożeniem dla europejskiej gospodarki? Czy wydalanie cudzoziemców to w demokracji normalna praktyka? Czy emigracja oznacza dla Polaków awans społeczny? To tylko kilka z pytań, na które odpowiadają autorzy tej małej, przystępnej książki. Są nimi specjalistki i specjaliści różnych dziedzin – socjologii, antropologii, ekonomii, prawa – którzy od wielu lat prowadzą badania dotyczące migracji na świecie. Kilkadziesiąt krótkich tekstów zawiera mnóstwo konkretnych danych – liczb, faktów i dat – popartych rzeczowym i klarownym komentarzem. Książka rozwiewa wiele wątpliwości związanych z migracjami i pozwala lepiej zrozumieć to zjawisko zarówno w skali europejskiej, jak i globalnej.

in Dictionnaire des migrations internationales Publié en 2015-02-18
3
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : cet ouvrage collectif vise à rendre ces mouvements actuels de population plus intelligibles en les replaçant dans le contexte géohistorique de chaque État et sous l’analyse croisée de l’émigration et de l’immigration. Cette approche originale, inscrite dans le temps long – des Grandes Découvertes aux temps présents –, montre l’universalité mais aussi la très grande diversité de ces phénomènes. Elle rend possible les comparaisons de pays à pays, tant à l’intérieur des grandes régions du monde qu’entre celles-ci.

Ce livre propose une lecture critique, originale et stimulante de l’émergence et du développement de l’action multilatérale des organisations internationales (OI) ainsi qu’une thèse convaincante sur la dépolitisation comme mode de fonctionnement de la gouvernance globale...

in Dictionnaire des migrations internationales Publié en 2015-02-18
1
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : cet ouvrage collectif vise à rendre ces mouvements actuels de population plus intelligibles en les replaçant dans le contexte géohistorique de chaque État et sous l’analyse croisée de l’émigration et de l’immigration. Cette approche originale, inscrite dans le temps long – des Grandes Découvertes aux temps présents –, montre l’universalité mais aussi la très grande diversité de ces phénomènes. Elle rend possible les comparaisons de pays à pays, tant à l’intérieur des grandes régions du monde qu’entre celles-ci.

Consultance pour la Délégation aux Affaires Stratégiques, Ministère de la Défense. À la marge de plusieurs espaces stratégiques, le Yémen est à la fois un carrefour et une périphérie. Carrefour commercial historique, le Yémen est un trait d’union entre deux continents –l’Asie et l’Afrique- et deux espaces maritimes -l’océan Indien et la mer Rouge/Méditerranée. La République du Yémen est pourtant marginalisée par sa pauvreté (760 dollars de Revenu National Brut par habitant en 2005) et sa densité de population (24 millions d’habitants, 40 habitants au km2 environ) dans la péninsule Arabique. Aujourd’hui laissé à la porte du «!club des riches!» formé par les pays producteurs de pétrole, le Yémen a historiquement, fondé sa puissance politique et économique sur son statut de zone d’échange et de circulation. Le régime monarchique (imamat) yéménite est aboli en 1962. En 1967, l’ancien protectorat britannique d’Aden au Sud forme un nouvel État indépendant, la République populaire du Yémen du Sud tandis que la révolution installe au Nord la république Arabe du Yémen. La réunification du 22 mai 1990 ne parvient pas à garantir l’unité nationale que des tensions politiques centrifuges, des clivages communautaires, religieux, territoriaux et tribaux menacent régulièrement d’explosion. En 1994, une guerre civile entre le Nord et le Sud remet en cause la réunification et le Sud du pays montre aujourd’hui encore des désirs d’autonomie sinon d’indépendance. Dans le Nord du pays, un conflit a éclaté en 2004 entre un groupe d’opposants rassemblés autour du chef politique zaydite Hussein Badr-al-Din al- Houthi puis de sa famille et le gouvernement. La «!guerre de Sa’ada!» -du nom du gouvernorat et de la ville où sont centrés les affrontements- est en 2009 le conflit ouvert qui menace non seulement l’unité du pays mais aussi son équilibre dans l’environnement régional. La crise économique mondiale et les inondations meurtrières qui ont touché le Yémen en 2008 s’ajoutent à l’instabilité politique pour fragiliser une économie déjà massivement dépendante de l’aide internationale et des transferts d’argent des migrants.

Suivant