Type
Article
Titre
Le rendez-vous manqué des civilistes français avec le réalisme juridique. Un exercice de lecture comparée
Numéro
51
Pages
137 - 159 p.
ISSN
07663838
Résumé
FR
L’histoire de la pensée juridique contemporaine recèle un curieux paradoxe. Alors que plusieurs auteurs voient au moins une certaine parenté entre le réalisme juridique américain et les travaux de quelques civilistes français situés à la charnière des XIXe et XXe siècles , ces mêmes civilistes ont délibérément tourné le dos au réalisme au moment même où il prenait son essor outre-Atlantique. Ce qui amène à se poser cette question : que s’est-il passé, durant cette période cruciale que constituent les années 1880-1930, pour que les civilistes français aient refusé de céder aux tourments du réalisme, alors que plusieurs ingrédients étaient là pour qu’ils opèrent un mouvement identique à celui de leurs homologues américains ? Autrement dit, et en quelques mots seulement, que s’est-il passé pour qu’ils aient refusé de contester radicalement « la méthode d’interprétation classique » que Gény avait identifiée dans Méthode d’interprétation et sources en droit positif français ?
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT