Type
Article
Titre
Un an après, le Mouvement vert en République islamique d’Iran
Dans
Sociétés politiques comparées
Numéro
24
Pages
1 - 20 p.
ISSN
24291714
Résumé
FR
L’élection présidentielle du 12 juin 2009 en Iran s’est soldée par une mobilisation sociale et politique sans précédent depuis la Révolution de 1979. La campagne elle-même a été passionnée et a donné lieu à des joutes télévisées très dures entre le Président sortant, Mahmoud Ahmadinejad, et les autres candidats, notamment Mirhossein Moussavi et Mehdi Karroubi. Mais elle s’est aussi accompagnée d’un investissement de la rue par les électeurs-téléspectateurs qui, les embouteillages aidant, se rassemblaient dans les grandes artères de la capitale à l’issue des débats télévisés, donnant à la campagne un tour festif très bon enfant en dépit des divergences politiques, et rappelant les grandes manifestations footballistiques de 1997-1998. Au lendemain du premier tour, il fallut vite déchanter, puisque Mahmoud Ahmadinejad fut déclaré vainqueur contre toute vraisemblance. La mobilisation ne cessa pas pour autant, bien au contraire. Dès l’annonce du résultat, les partisans du changement sont à nouveau descendus dans la rue pour demander où était leur vote (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT