Type
Article
Titre
Les effets politiques de la crise : le vote des personnes pauvres et précaires en 2012
Dans
Informations sociales
Éditeur
FR : Caisse nationale d'allocations familiales
Numéro
180
Pages
52 - 59 p.
ISSN
00469459
Mots clés
Précarité sociale, Politique française, Crise économique, Choix politiques
Résumé
FR
Cet article analyse les rapports entre précarité sociale et politique en France après quatre ans de crise économique, lors de l’élection présidentielle de 2012. Il se fonde sur une enquête postélectorale intitulée « French Election Study 2012 », qui inclut un indicateur de précarité, le score EPICES. Une fois contrôlé l’effet d’autres variables qui lui sont associées (revenu, diplôme, profession), ce score fait apparaître un effet spécifique de la précarité. Si celle-ci favorise l’abstention, même les plus pauvres n’ont pas rompu tout lien avec la sphère politique. Leurs opinions penchent d’abord vers la gauche, encore perçue comme le recours des défavorisés. Mais on note également un fort potentiel de sympathie pour Marine Le Pen, même s’il ne se traduit pas nécessairement dans les urnes.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT