Type
Article
Title
Democracy, Epistemology and the Problem of All-White Juries
In
Journal of Applied Philosophy
Editor
GB
Volume
34
Number
4
Pages
541 - 556 p.
ISSN
02643758
Keywords
Democracy, Racial equality, Juries , Thomas Cheryl, démocratie, égalité raciale, les jurés
Abstract
EN | FR
Est- ce que le fait que presque la totalité des jurés en Angleterre et aux Pays de Galle soient blancs constitue un problème ? Cela importe-t-il, même si ce constat est le résultat non intentionnel de modes de sélection des jurys par ailleurs acceptables ? Enfin, est-il important que presque tous les jurys soient blancs si cela n'a pas d'effet négatif sur le traitement des accusés et des victimes de crimes non blanches ? Selon Cheryl Thomas, il n'y a pas d'injustice dans un système de sélection des jurés qui, comme on peut s'y attendre, aboutit à des jurys sans membres de minorités, tant que ce résultat n'est pas intentionnel n'a pas d'effet négatif sur le traitement des défendeurs et des victimes de crimes appartenant à des minorités. Mon point de vue est différent. En soi, je pense que quelque chose ne va pas dans un système de sélection des jurés qui, de manière prévisible, aboutit à des jurys entièrement blancs dans une société aussi diversifiée que la nôtre. En l'absence de raison de croire que nous ne disposons pas d'une meilleure alternative aux modes actuels de sélection des jurés, un engagement en faveur d'un gouvernement démocratique et de l'égalité des citoyens - c'est du moins ce que je soutiendrai - condamne les dispositions existantes comme étant injustes, qu'elles aient ou non des effets négatifs sur les décisions des jurys, ou sur la manière dont notre société aborde les questions de race et de criminalité.

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT