Type
Article
Titre
Lectures et langages du transhumanisme
Dans
Raisons politiques
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
2019/2
Numéro
74
Pages
73 - 81 p.
ISSN
12911941
DOI
10.3917/rai.074.0073
Résumé
FR | EN
Cet article propose un état des lieux rapide du transhumanisme contemporain, à travers deux champs de controverses sur les définitions de l’humain et du posthumain. Le premier concerne l’éthique de l’amélioration humaine ; s’y joue la question des limites du libéralisme et des conditions d’exercice de l’autonomie. En réponse aux refus d’une transformation technologique substantielle de l’humanité pour des raisons communautariennes ou relevant d’une éthique de la discussion, les arguments transhumanistes constituent des justifications libérales et libertariennes en faveur d’une modification des normes biologiques. Le second tient à la configuration biopolitique dans laquelle la projection d’un futur posthumain devient possible. S’y affrontent les projets d’émancipation posthumanistes, critiques de l’anthropocentrisme et de l’universalisme modernes, et les ambitions transhumanistes d’un accroissement des capacités de maîtrise du monde. Ces controverses permettent de délimiter le transhumanisme comme un champ sémantique autorisant des recompositions idéologiques multiples, à l’intersection des pensées libérales et de leurs critiques.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT