Co-auteur
  • KUAN-HSIUNG WANG Dustin (1)
Type de Document
  • Article (1)
  • Partie ou chapitre de livre (1)
in Mers d'Asie du Sud-Est. Coopérations, intégration et sécurité Sous la direction de FAU Nathalie, DE TRÉGLODÉ Benoît Publié en 2018-12
KUAN-HSIUNG WANG Dustin
29
vues

0
téléchargements
Plan du chapitre Pourquoi coopérer ? Assurer la stabilité en mer de Chine méridionale plutôt qu'assouvir ses revendications de souveraineté Avec qui coopérer ? De l'influence du conflit de souveraineté dans le détroit de Taïwan sur les choix de coopération de Taipei en mer de Chine méridionale Comment coopérer ? De l'influence de la non-reconnaissance de la République de Chine (Taïwan) sur les modalités de coopérations de Taipei en mer de Chine méridionale

Si Emmanuel Macron décide de poursuivre l'orientation asiatique fixée par son prédécesseur, celle-ci ne pourra plus faire l'économie de l'un des principaux foyers de tension régionale : le détroit de Taïwan. En effet, la recomposition des équilibres entre Taipei, Pékin et Washington, à l' uvre depuis les élections de Tsai Ing-wen et de Donald Trump en 2016, menace autant les intérêts français dans la zone qu'elle permettrait de les consolider en cas de regain d'implication. Néanmoins, puisque la France a reconnu la souveraineté de la République populaire de Chine sur Taïwan en 1994, le recours à l'Union européenne s'avérerait nécessaire pour mener une telle politique si mesurée soit-elle, afin de ne pas dégrader les relations avec Pékin.