Type
Livre
Titre
La revanche du nationalisme : Néopopulistes et xénophobes à l'assaut de l'Europe
Éditeur
Paris : Presses Universitaires de France
Collection
Hors collection
Pages
324 p.
ISBN
9782130653363
Mots clés
Populisme, Vague nationaliste, Identité collective, Xenophobie
Résumé
FR
Et si, derrière la « poussée des populismes » en Europe, se cachait une puissante vague nationaliste ? Au cours des trois dernières décennies, des mobilisations nationalistes et identitaires ont donné naissance à des formations politiques perturbatrices, désormais solidement installées. Pierre-André Taguieff ne voit pas en elles l’expression d’une « fièvre populiste » ni l’indice d’un « retour du fascisme », mais le surgissement d’un nouveau type de contestation des démocraties représentatives et pluralistes. Cette vague nationale-populiste s’est radicalisée sous les effets conjugués d’une opposition virulente à la construction européenne, d’une diabolisation croissante de l’immigration et d’une hantise de « l’islamisation ». S’y ajoute une profonde méfiance vis-à-vis de la mondialisation, dont les élites transnationales seraient les agents et seuls bénéficiaires. Ce faisceau de peurs, d’hostilités et de rejets explique pourquoi le thème majeur du discours nationaliste est aujourd’hui celui de l’identité collective menacée. Son efficacité symbolique, traduite par des scores électoraux impressionnants, tient au triple fait que l’État-nation est en crise, que les systèmes représentatifs produisent une insatisfaction croissante et que, dans les opinions publiques, l’islam est synonyme de menace. Ce n’est pas le moindre des paradoxes de ces partis nationalistes et xénophobes que de partir à l’assaut d’une Europe dont ils récusent le processus de construction.
Contenu
Introduction I – Figures de la menace : extrémisme, nationalisme, populisme II – L’extrême droite comme réalité et comme représentation III – Le cas français : étapes d’une évolution non linéaire IV – L’identité saisie par l’insécurité : formation de la configuration national-populiste V – Du « populisme » comme style politique, rhétorique et orientation idéologique VI – Pathologies de la démocratie ou dérives démagogiques VII – Populisme politique, fonction tribunitienne et démagogie VIII – L’orientation nationaliste : néopopulismes identitaires et souverainistes IX – Évolution des populismes protestataires et identitaires/souverainistes X – Identité, souveraineté, sécurité : nouvelle xénophobie et antimondialisme XI – Démocratie de masse contre pluralisme libéral XII – Qu’entendre dans le refrain d’une « renaissance du fascisme » ? XIII – Le nationalisme : un phénix Conclusion Notes Bibliographie Sources
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT