Type
Article
Titre
Caractéristiques et performances des firmes exportatrices françaises
Dans
Revue de l'OFCE
Auteur(s)
BELLONE Flora - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
MUSSO Patrick - Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion (Auteur)
NESTA Lionel - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
QUÉRÉ Michel - Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion (Auteur)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Numéro
98
Pages
183 - 212 p.
ISSN
12659576
Mots clés
Exportations, Firmes exportatrices françaises
Résumé
FR
Cette étude analyse le lien entre l’efficacité productive et les performances à l’exportation de 23 000 entreprises manufacturières françaises entre 1990 et 2002. Nous montrons que les firmes exportatrices françaises sont en moyenne plus grandes, plus intensives en capital et plus productives que leurs homologues non exportatrices. Ce résultat est conforme aux études existantes concernant nos voisins européens, i.e. l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne et l’Italie. Nous obtenons toutefois deux résultats propres à la France. Tout d’abord, contrairement aux idées reçues, la participation des PME françaises (20-250 employés) aux exportations est relativement élevée. En revanche, leur intensité d’exportation (ratio exportations/chiffre d’affaires) est, en moyenne, relativement faible. Ensuite, la décision d’exporter ne semble pas liée à une efficacité productive préalablement supérieure. Les bonnes performances des firmes exportatrices résultent de gains de productivité postérieurs aux premières exportations. Ces gains suggèrent l’existence d’effets d’apprentissage et sont d’autant plus élevés que la part des exportations dans le chiffre d’affaires est forte. La faiblesse relative des PME françaises en matière d’intensité d’exportation devrait donc constituer une préoccupation importante de la politique économique française.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT