Type
Article
Titre
'Chômeurs âgés' et chômeurs 'trop vieux' : Articulation des catégories gestionnaires et interprétatives
Dans
Sociétés contemporaines
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Numéro
48
Pages
109 - 130 p.
ISSN
11501944
Mots clés
Demandeur d'emploi, Chômage, Population âgée
Résumé
FR
Dans ce texte le vieillissement des chômeurs est considéré comme le résultat de catégorisations d’âge, et l’analyse est centrée sur la production et le fonctionnement de ces catégories sociales. Les politiques de gestion des chômeurs en constituent un premier ressort, car elles s’appuient désormais sur la catégorie « chômeurs âgés de plus de 50 ans » pour orienter l’action publique vers les chômeurs caractérisés par une employabilité relative faible. Cette catégorie gestionnaire est suffisamment stabilisée, établie, et légitime, pour fournir aux individus en chômage et à leurs interlocuteurs de la relation d’emploi (recruteurs, conseillers professionnels...) des ressources cognitives et pratiques mobilisées pour qualifier les situations des chômeurs. Pourtant elle ne fixe pas un ordre auquel chacun doit se tenir, car la catégorisation en situation implique un travail interprétatif et une négociation de la légitimité des interprétations utilisées. Le second ressort est donc placé dans le cours des activités interactives et réflexives qui organisent la vie quotidienne des chômeurs, et qui font émerger des catégories interprétatives, telle celle de « trop vieux ». Finalement l’âge des chômeurs est un exemple éclairant de l’hétérogénéité de la catégorisation sociale, qui articule un registre gestionnaire fonctionnant par imposition de catégories discrètes à travers le jeu d’institutions, et un registre interprétatif fonctionnant par production de catégorisations continues dans des jeux de langage.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT