Type
Article
Title
Une lecture genrée de la Sécurité sociale, soixante-dix ans après sa fondation : quel bilan pour l’égalité des femmes et des hommes ?
Editor
FR : Caisse nationale d'allocations familiales
Number
189
Pages
107 - 114 p.
ISSN
00469459
Keywords
Protection sociale, Sécurité sociale, Egalité homme-femme
Abstract
FR
La protection sociale a été généralisée après la Seconde Guerre mondiale afin de couvrir les risques individuels ou familiaux qui surviennent au cours de la vie : « Il est institué une organisation de la sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent » (art. 1er de l’ordonnance du 4 octobre 1945). L’acquisition de droits à l’assurance sociale passe par la contribution des salariés, qui sont alors couverts par des droits directs tandis que les personnes dont ils ont la charge, leurs « ayants droit », enfants et conjoint sans revenu d’activité, le sont par le biais de droits dérivés. L’assistance, qui s’appuie sur le principe de solidarité, complète l’assurance sociale, même si cela n’est pas explicite dans les textes fondateurs de la Sécurité sociale française (Kerschen, 1995).
BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT