Type
Article
Titre
La féminisation des élites administratives : avancée sociale ou nouvelle discrimination ?
Éditeur
FR : Institut international d'administration publique
Volume
1
Numéro
145
Pages
5 - 10 p.
ISSN
01527401
DOI
10.3917/rfap.145.0005
Mots clés
Féminisation, Élites administratives, Discrimination, Haute fonction publique
Résumé
FR
Il est indéniable que les femmes ont subi une discrimination forte dans l’accès à la haute fonction publique jusque dans les années 2000. Sur ce plan, la France est restée très en retard au regard des autres pays développés. Il a fallu attendre la veille des élections de 2012 pour que des objectifs de quotas soient fixés par le gouvernement en ce qui concerne la présence minimum – et donc non paritaire – des femmes (40 % à l’horizon 2015) dans les postes dirigeants de l’administration alors qu’elles constituent la majorité des agents de la fonction publique de l’État, 60 % de la territoriale et plus des trois quarts de l’hospitalière. [Premier paragraphe]
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT