Type
Article
Titre
Asie : la performance toujours au rendez-vous
Dans
Revue de l'OFCE - Analyse et prévisions
Auteur(s)
FALAH Amel - (Auteur)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Numéro
129
Pages
197 - 203 p.
ISSN
12659576
Mots clés
Asie, Croissance asiatique, Pays émergents
Résumé
FR
En 2012, l’Asie apparaît encore comme la principale zone de croissance dans le monde, même si les scores ne sont plus aussi flamboyants qu’auparavant. Elle affiche une croissance de 5,8 %, en net repli par rapport aux 7,5 % de 2011. Ces dernières années, les pays émergents s’en sont, d’une manière générale, beaucoup mieux sortis que les pays développés, que ce soit en termes de croissance économique, d’endettement public ou de balance commerciale. Non seulement les principaux pays émergents ont tiré la croissance mondiale en 2012, mais ils s’avèrent aussi mieux armés pour résister à la contagion européenne. Ils continuent leur rattrapage à un rythme d’enfer, avec +9,3 % en 2011 et +7,8 % en 2012 de croissance en Chine. Cela s’explique par le dégonflement de la bulle immobilière (dû aux mesures prises dès 2010 par le gouvernement central pour lutter contre l’inflation) et par l’affaiblissement de la demande extérieure qui a freiné significativement les exportations. Ce ralentissement de l’économie chinoise s’est diffusé au reste de l’Asie par le canal du commerce extérieur. Autre géant d’Asie, l’Inde subit également les méfaits de la conjoncture mondiale, auxquels s’ajoutent des difficultés institutionnelles qui découragent les investisseurs étrangers. La situation macroéconomique s’est dégradée, avec une croissance molle de 4,1 % en 2012 contre 7,5 % en 2011, bien loin des 9 % de ces dernières années. Pour 2013 et 2014, nous prévoyons que la plupart des pays de la région vont bénéficier de la légère reprise des pays développés, ainsi que de la poursuite d’une forte demande intérieure. Nous tablons donc sur une croissance de respectivement +6,7 % et +7,0 %. [Premier paragraphe]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT