Type
Article
Titre
Droits politiques des étrangers non communautaires : les cheminements de l'accès des étrangers à la citoyenneté locale
Dans
Migrations société
Éditeur
FR : Centre d'information et d'études sur les migrations internationales
Volume
2
Numéro
146
Pages
69 - 78 p.
ISSN
09957367
Mots clés
Droits politiques des étrangers, Accès à la citoyenneté, Étrangers non communautaires
Résumé
FR
En France, on parle du droit de vote des étrangers depuis 30 ans. Déjà en 1981 ce thème faisait partie des 101 propositions du candidat socialiste à l’élection présidentielle François Mitterrand, et auparavant Jacques Chirac, dans une allocution aux maires des capitales francophones en 1977, s’y était déclaré favorable. En 1985, François Mitterrand avait cependant ajouté dans un discours au congrès de la Ligue des droits de l’homme qu’il y était personnellement favorable mais que l’opinion publique n’était pas prête et qu’il fallait l’aider. Ensuite, à chaque élection présidentielle le droit de vote des étrangers est revenu au centre des débats, Jacques Chirac faisant de l’opposition à ce droit son cheval de bataille à l’élection présidentielle de 1988, Nicolas Sarkozy s’y déclarant favorable jusqu’en 2005 avant de s’y opposer en 2011. [Premier article]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT